La saison 2020 débute par les Courses au Soleil avec:
* dimanche 2 février: le Grand Prix de Perpignan.
* samedi 8 février: Perpignan - Saint Féliu d'Avall.
Les COURSES au SOLEIL 2019, ont vu le Grand Prix de Perpignan remporté par Charlie McVey (La Pomme Marseille) qui a devancé Romain Baziries (C.C. Le Boulou) et Benoît Leynaud (C.C. Le Boulou). Ensuite Perpignan - Saint Féliu d'Avall a été gagné par Joan Manuel Soliva (Béziers M.C.) qui a précédé Josep Codinach (Exes C2 Catalogne sud) et Florian Cottaz (Angoulême V.C.).



Une nouvelle épreuve, un Contre la Montre Individuel et une Gentlemen (contre la montre par équipes de 2), voit le jour à CASES DE PÈNE, le samedi 15 février en après-midi. (Cases de Pène est situé à environ 10 km de Perpignan, sur la route de Perpignan à Quillan).



La 41ème édition du G.P. de Força-Réal s'est déroulée le 22 avril (lundi de Pâques) proposant 2 circuits: un court de 40 km et un plus long de 78 km.
Le circuit long est revenu à Corentin Navarro (Viggins) qui au coude à coude devance Hugo Dréchou (Calvisson VTT) et Thibaut Vassal (U.V. Mazamet).
Sur le circuit court, Franck Hansen (Dansik B.C.) précède Romain Durbiano (A.S. Carcassonne) et Mathieu Carbonnet (Pollestres).

La Gentlemen 2020 se déroulera toujours à Montner le dimanche 30 août. En 2019, le Contre la Montre individuel a été remporté par Guillem Suriñach (Catalogne sud) lequel a devancé Theo Hoez (Résilience C.) et Cyril Gras (Mazamet). La Gentlemen a souri aux Catalans du sud Josep Quintana - Guillem Suriñach lesquels ont précédé les Boulounencs Didier Respaut - Francis Roger et les Audois de Coursan Alexandre Tailhades - Baptiste Tailhades. La première féminine Anabel Chacon (Teyran Bike 34) asociée à Jean Luc Allier termine treizième.

Vous pouvez communiquer avec nous:
par courrier à: ROUSSILLON ANIMATIONS, (ou Vélo MILLAS), 36 Avenue des Albères, 66170 MILLAS.
Tel: 04.68.57.22.80
Mail: soubielle.cl@orange.fr et
claude.velo66@gmail.com


À quoi ça sert de courir, si on est sur un mauvais chemin ?





     

2019. La POLLESTRENCA Vélo, samedi 2 mars.
02/11/2018

La fierté de Romain Baziries vainqueur en solitaire à POLLESTRES.



La fierté de Romain Baziries.
Le soleil et la tramontane se sont partagés la présence des soixante et un partants qu’Alain Cordero libère depuis la salle Jordi Barre de Pollestres. Les coureurs inaugurent une portion de circuit en ville asphaltée tout juste la veille, grâce au dynamisme des élus. Le Biterrois Carpena est le premier à s’offrir un bol d’air, mais rend rapidement les armes à l’approche de Canohès. À ses trousses Romain Baziries, Gabriel Roger (tous deux du Boulou), Florian Bonneriot (Béziers MC), Julien Ortega (VCC Béziers) et Marti Boch (Catalogne sud) foncent à une poignée de secondes. Le ton est donné, qui attire des réactions en cascade avec Clément Ribas, Benoît Leynaud, Benjamin Quintana, Morgan Verdel, Luc Albert, René Souart, Albert Serra, Ivo Castella, Nicolas Cladiu, Romain Durbiano, Andreu Olea. Face au vent la course se durcit, projette au 3ème tour un groupe de douze avec sept mercenaires qui réagissent en embuscade. La jonction à l’avant s’effectue lors de la cinquième boucle, le moment choisi par Baziries pour lancer une estocade. Au tour suivant le boulounenc échappé compte cinquante secondes d’avantage sur un groupe de seize, le premier peloton accusant sept minutes de retard et onze pour le second peloton. L’avance de Baziries passe à 1’10’’ au tour suivant pour baisser un petit peu dans le final.


Portait de Romain Baziries, le vainqueur:
Romain Baziries s’était mis en évidence lors du G.P. de Perpignan il y a un mois, terminant brillant second, derrière le Marseillais McVey. Toujours préparé par Laurent Puigségur, le sociétaire du C.C. Le Boulou a réagi, comme il s’en explique : « Content du résultat à Perpignan, j’ai été déçu de ne terminer que 13e à Saint Féliu d’Avall. Ce jour là je n’avais pas pu sortir du peloton. Le succès d’hier à Pollestres me réconforte. Cette victoire à la pédale, acquise dans ce raid solitaire comme un contre la montre de 35 km : c’est ma fierté ! Dès le départ à chaque tour, j’ai fait le forcing dans la bosse de Canohès, et quand j’ai aperçu derrière moi les grimaces, j’ai attaqué les Espagnols et les Biterrois. Mais je reconnais que dans le final, il n’aurait pas fallu que ce soit plus long… ». Baziries kiné dans la vie professionnelle est également un dirigeant bénévole au sein du Triathlon Catalan, où il a intégré le bureau. D’ici deux ou trois semaines, sa compagne mettra au monde un garçon qui viendra enjoliver cette famille. « Ça va sceller ma fin de saison, car j’aurai à apporter beaucoup d’attention à mon fils de deux ans. Ma compagne est en pleine forme et qui plus est, compréhensive. Peut-être obtiendrai-je un tout petit créneau pour m’aligner au prochain G.P. de Força-Réal du prochain lundi de Pâques ? ».




Classement La Pollestrenca Vélo, 73,8 km
:

1 BAZIRIES Romain C.C. Le Boulou 1h57’37’’
2 BOSCH Marti Exes C2 Cycling Team à 46’’
3 ROGER Francis C.C. Le Boulou mt
4 RIBAS Clément Canohès Avenir Cycliste 66 à 2’29’’
5 QUINTANA Benjamin C.C. Le Boulou mt
6 ROGER Gabriel C.C. Le Boulou mt
7 DOMENECH Florian Béziers Méditerranée Cyclisme mt
8 GIRONES FARRERAS Josep Team Sterrato mt
9 BONNEROT AGNIEL Florian Béziers Méditer. C. à 2’46’’
10 ORTEGA Julien V.C.C. Biterrois à 2’54’’
11 LEYNAUD Benoît C.C. Le Boulou à 2’58’’
12 VERDAGUER PAGES Albert C.A. Amer Hipra à 3’05’’
13 SARROU Ludovic Béziers Méditerranée Cyclisme mt
14 OLEA ARMADA Andreu Exes C2 Cycling Team mt
15 QUINTANA PLANA Josep Exes C2 Cycling Team à 3’55’’
16 VERDEL Morgan Béziers Méditerranée Cyclisme à 4’41’’
17 CLADIU Nicolas C.C. Le Boulou à 4’49’’
18 DURBIANO Romain A.S. Carcassonne à 7’42’’
19 PEREZ Baptiste Béziers Méditerranée Cyclisme mt
20 SUBILS Julien Cessenon sur Orb (34) mt
21 QUINTANA VIDAL Xavier Exes C2 Cycling Team à 9’43’’
22 GADENNE Alain C.C. Le Boulou à 9’50’’
23 GONZALVEZ Laurent C.C. Le Boulou mt
24 MARIBAUD Gauderic VTT Club de Thuir mt
25 PARRAGA VITALI David Linbikes mt
26 GUEGAN Jean Noël Cyclo Club Bédarieux mt
27 KAYIN Berk C.O.C.D.P. 30 mt
28 CARPENA Richard Béziers Méditerranée Cyclisme mt
29 SERRA Albert C.C. Lefa Team mt
30 MACOU Edmond C.O.C.D.P. 30 mt
31 BONZOM Christophe Portiragnes (34) mt
32 KAYIN Kaan C.O.C.D.P. 30 mt
33 DREYER Nicolas A.S. Carcassonne mt
34 SOUART René V.C.C. Biterrois mt
35 BUSSON David C.C. Le Boulou mt
36 CARBONNET Mathieu Team Pollestres mt
37 FOURNIER Alain Béziers Méditerranée C. à 15’25’’
38 CRIADO Theo Béziers Méditerranée Cyclisme à 16’07’’
39 RAYNAUD Yannick A.S. Carcassonne à 16’58’’
40 GUTIERES Gérard Vélo Club de Marseille à 17’01’’
41 PARDINI Mathieu Triathlon Aix à 17’24’’
42 CARRASCO Guillaume A.S. Carcassonne à 19’18’’
43 ARNAUD Raphael Béziers Méditerranée C. à 20’03’’


Classement par catégories:
17 / 18 ans: Baptiste PEREZ (Béziers M.C.).
19 / 29 ans: Clément RIBAS (Canohès A.C. 66).
30 / 39 ans: Romain BAZIRIES (C.C. Le Boulou).
40 / 49 ans: Josep GIRONES FARRERAS (T. Sterrato).
50 / 59 ans: Francis ROGER (C.C. Le Boulou).
60 / 65 ans: Jean Noël GUEGAN (C.C. Bédarieux).
66 ans et plus: Alain GADENNE (C.C. Le Boulou).



Echos de la Pollestrenca
:
Océane Thébault 18 ans du C.C. Rivesaltes habite Saint Hippolyte. Samedi elle était la seule féminine à prendre le départ de Pollestres. À l’âge de quinze ans elle débute le triathlon et s’inscrit à Saint Cyprien. Actuellement elle est licenciée au club de triathlon de Vendôme, tout en résidant en Pyrénées Orientales. Ses entraînements s’effectuent au sein de trois structures différentes, la course à pied à Athlé 66, la natation à Canet et le vélo à Rivesaltes. C’est en septembre dernier qu’elle décide de participer à des compétitions cyclistes, dans le but de perfectionner cette discipline et d’améliorer sa technique. La Pollestrenca de samedi était sa première compétition. Elle s’en explique : « J’ai ainsi pu rouler au rythme des garçons, où j’ai réussi par moments à me blottir au sein du peloton. Le vent entre Pollestres et Canohès m’a fait souffrir bien sûr, mais lâchée j’ai pu retrouver de la compagnie au tour suivant, où je retrouvai des compatriotes qui m’ont permis d’améliorer mon expérience. Même si je n’achève pas la course j’ai pu acquérir un peu plus de métier ». Ses prochaines compétions cyclistes se dérouleront en fonction des dates disponibles dans un calendrier ambitieux, qui programme du triathlon dans quinze jours en Loir et Cher, du biathlon, à nouveau triathlon puis natation et course à pied.


Martí Bosch 32 ans appartient à Exes, une nouvelle formation catalane. Il termine samedi second à Pollestres et pratique la compétition pour sa quatrième saison, précédemment licencié à La Fabrica Girona (2016), puis à Vic (2017 et 2018) où il participe à des épreuves de haut niveau à Lleida, Murcia, Sevilla, Tenerife… La Pollestrenca il l’a vécu ainsi : « C’est une course dominée par le vent violent où j’apparais à l’avant au second tour avec Francis Roger. Quand le futur vainqueur Baziries sort en solitaire, mon équipier Pep Quintana et ceux de Béziers M.C., travaillons pour colmater la brèche. Ensuite j’essaie de m’enfuir seul avant Canohès à deux tours de la fin, mais Roger ne tarde pas à me rejoindre, et me marque jusqu’à l’arrivée. Je suis tout de même heureux de ce résultat ». L’équipe Exes (sponsor immobilier de Palamós) qui se compose pour le moment de sept éléments, prépare assidument le Tour de Murcia d’avril, avec dans une semaine le trophée de Sabadell où Martí espère sur un parcours vallonné, faire aussi bien qu’en Roussillon.

Benjamin Quintana 20 ans du C.C. Le Boulou 5e samedi, faisait partie de ceux qui sont revenus sur la tête de course durant le premier tour. Il raconte : « Quand les Espagnols et les Biterrois voulaient partir, nous avons assuré des relais, jusqu’au moment où Baziries s’est échappé. Là, Le Boulou a arrêté de rouler et attendu que la course évolue. À deux tours de la fin Francis Roger s’est chargé de neutraliser Bosch qui venait de démarrer. Enfin avec Gabriel Roger nous avons attaqué dans le dernier tour, Clément Ribas nous accompagnant dans l’effort. Je suis content de cette reprise, je progresse, les jambes tournent bien, la confiance s’installe… ». Ses prochaines semaines Benjamin ira en Franche Comté où ses parents possèdent une maison, afin de participer à certaines épreuves où il côtoiera des coureurs de bon niveau. « Courir souvent, contre plus fort ! » telle est sa devise.

Mathieu Carbonnet 33 ans était samedi le seul participant habitant Pollestres. Il habite à quatre pas du circuit terminal et explique les heures précédant la course : « Au débouché de la route de Nyls, je vois le chantier et je ne crois pas de toute la semaine que la course va pouvoir avoir lieu. Ce n’est que la veille au matin lorsque je pars au travail que j’aperçois les bitumeuses en action. Je n’y croyais plus… ». Il termine 36e, et comme beaucoup a souffert du vent, du rythme, et de la bosse de Canohès. Après une rupture de ligaments, cet ancien du rugby bifurque vers la course à pied, le trail et le vélo. Ses débuts dans le cyclisme de compétition datent de 2018, faisant ses débuts lors du G.P. de Perpignan, et toujours à la recherche d’un conseiller pour progresser.


Otakam est le premier Index cyclosport qui permet à tous les cyclosportifs de comparer leurs performances réalisées sur des épreuves différentes en distance, dénivelé, conditions météo, nombre et niveau des participants. Retrouvez votre place au classement global cyclosport. L'inscription est gratuite et rapide sur www.otakam.fr.





· Itinéraire - horaire de la Pollestrenca.
· Bulletin d'Inscription de la Pollestrenca.
· Profil de la Pollestrenca.
· 

Nº: 2562

Diseño Web - Programación | PHP